En marge de l’exposition Calder.

Quel lien existe-t-il entre le grand artiste Calder, actuellement exposé au musée Soulages à Rodez,  et la chapelle Saint-Clair de Verdun, située sur la commune de Quins ?

En août 1975, des peintures murales furent découvertes dans cette chapelle, par deux jeunes professeurs de la région parisienne en vacances à Quins, Dolorès et Jean-Gilles Berthommier. Vu la qualité de ces peintures, les Monuments Historiques prirent la décision de les conserver. Le 22 novembre, une association fut créée pour sauvegarder la chapelle.

L’un de ses premiers objectifs était de trouver des fonds pour effectuer les travaux. La famille Berthommier connaissait très bien Alexander Calder et lui demanda s’il acceptait de participer à la sauvegarde de la chapelle. C’est ainsi qu’il fit don à l’association d’une de ses œuvres, une gouache intitulée « Le clocher ».

Calder

Le 21 décembre 1976, son président, Raymond Gibelin, recevait le produit de la vente du tableau, un chèque d’un montant de 5 750 francs, qui permit de financer les premiers travaux. Calder ne vit jamais la chapelle restaurée : il était mort quelques semaines auparavant, le 11 novembre 1976. Mais l’ange de Verdun veille toujours sur lui.

Saint-Michel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s